Webdesigner – Mission Formation Conseil

Webdesigner

Un métier en vogue

Presque tous les secteurs, qu’ils soient publics ou privés utilisent désormais le multimédia pour communiquer, commercialiser leurs produits, échanger avec leurs partenaires ou les utilisateurs, travailler à distance, suivre leurs clients…

Réaliser un site web

Le webdesigner est chargé de réaliser les pages d’un site web et de créer tout type d’éléments graphiques (illustration, création de bannières, animations flash…).Il intervient sur la définition du cahier des charges : ergonomie du site, modes de navigation, arborescence, accès aux différentes fonctionnalités transversales, scénarisation d’animations, recherche d’identité visuelle, élaboration de la charte graphique, maquette, choix des technologies et typologie des médias. Il est aussi responsable du design des interfaces web (e-commerce, e-marketing…), de la conception et de la réalisation de mini-sites événementiels, commerciaux, de campagnes promotionnelles, newsletters…

Capter l’internaute

Le webdesigner doit connaître et maîtriser les nombreuses possibilités et contraintes liées à l’interconnexion et l’interactivité dont le rôle est prépondérant dans le multimédia. Capable d’utiliser ce savoir et de l’associer à son esprit créatif, il manipule et associe des textes et des images qui devront capter l’attention des visiteurs.

Conditions de travail

-Indépendant ou salarié Le webdesigner peut travailler comme indépendant. Il bénéficie alors d’une grande liberté. Il peut également travailler dans une web agency spécialisée en communication d’entreprise ou en publicité, dans un studio multimédia ou d’animation flash, une maison d’édition multimédia en ligne, le service de communication ou de publicité d’une entreprise… Souvent dans l’urgence le webdesigner travaille souvent dans l’urgence pour répondre rapidement à la demande. Bénéficiant d’une grande liberté d’initiative et de créativité, il doit toutefois proposer des maquettes différentes aux clients. Un travail qui requiert du temps pour peaufiner les projets. -Toujours en équipe En étroite collaboration avec le client et le chef de projet qui valident sa charte graphique, ce professionnel supervise directement, pendant la phase de réalisation du site, le travail des infographistes et parfois celui des intégrateurs multimédia. En fonction des contraintes techniques, il doit souvent choisir entre le fonctionnel et l’artistique.

La possibilité d’évoluer

De webdesigner junior on peut évoluer ensuite (en fonction de son expérience et de la taille de l’entreprise) comme webdesigner senior ou chef d’édition. Ce professionnel peut alors superviser un ensemble de projets ou se spécialiser dans un domaine (flash designer, par exemple.) Le webdesigner est généralement titulaire d’un diplôme artistique de niveau bac + 3 à bac + 5, délivré par une école d’art (Les Gobelins, Estienne, EID, ESAG-Penninghem, ENSAAMA, Olivier de Serres, école Émile Cohl, École nationale des arts décoratifs, ENSAD, École nationale supérieure des beaux-arts…) ou une école spécialisée en communication, design et multimédia (Supinfocom, Supinfogame, ISCPA-Institut des médias, ISCOM-Institut supérieur de communications et publicité, École internationale de design…). Ce dernier peut, éventuellement, être complété par une formation informatique de base. La situation inverse est également possible : être issu d’une formation technique puis en recevoir une autre, artistique. Niveau bac + 2 – design graphique option communication et médias numériques ; – services et réseaux de communication ; Niveau bac + 3 audiovisuel et multimédia ; arts du spectacle, cinéma, audiovisuel, multimédia ; arts et technologies… – activités et techniques de communication spécialisées en création web, services et produits multimédia : création et développement numériques en ligne… Niveau bac + 5 – arts, sciences de la communication, culture et communication complétés par une formation en informatique : arts et technologies de l’image ; culture et communication, mention métiers de l’information et de la communication, spécialité design d’interface…