Le contenu éducatif sur support vidéo – Mission Formation Conseil

Le contenu éducatif sur support vidéo

Vous avez envie de varier les supports ? Vous souhaitez proposer du contenu consultable à tout moment ? Ces besoins sont tout autant de bonnes raisons de métamorphoser un support de présentation en vidéo. Faisons le point sur les intérêts d’une telle démarche, les manipulations nécessaires et quelques astuces pour proposer une vidéo aussi riche que votre discours.

La vidéo pédagogique répond à trois impératifs en e-learning

La lisibilité : grâce à la combinaison des plateformes d’hébergement vidéo comme YouTube et des formats universels tels que. mp4, votre vidéo est consultable depuis n’importe quel appareil. Via votre vidéo, vous déjouez les problèmes de compatibilité entre des logiciels tels que PowerPoint ou Adobe Acrobat Reader et les appareils mobiles. Plus de limites technologiques, votre module se lit de partout.

L’interaction : puisqu’elle prend diverses formes et qu’elle peut vous permettre de personnifier votre formation, la vidéo est par essence plus interactive que le PowerPoint. Elle permet de varier les sujets, les supports, les cadres ou les outils de démonstration (maquette, stylo, tableur…) pour donner vie à un concept, une définition ou un principe. Elle encourage plus les commentaires et les échanges entre le formateur et les apprenants.

La variété : la vidéo offre l’avantage de varier les outils utilisés. Contrairement à un support de présentation où vous utiliseriez des captures d’écrans de chaque logiciel dont vous parlez, dans votre vidéo, il suffit de surfer entre lesdits logiciels. Vous réalisez un tutoriel en direct, montrez le parcours de l’utilisateur ou affichez les fonctionnalités disponibles. Votre formation est concrète, en temps réel et peut se suivre pas à pas. Il n’y a rien de mieux pour l’apprentissage d’un outil informatique.

La création d’une vidéo

Avant tout chose, rassurez-vous : vous n’avez ni besoin d’être réalisateur ni monteur pour obtenir un beau résultat. Le plus important dans votre démarche consiste à connaître les bons outils. En premier lieu, posez-vous cette question : allez-vous filmer votre écran, vous ou les deux ?

  • Vous filmez votre écran

Si vous souhaitez exporter votre PowerPoint vers une vidéo en ajoutant des commentaires audio, vous pouvez le faire directement depuis le logiciel PowerPoint. Ajoutez des notes vocales lorsque vous passez vos slides et enregistrez votre PowerPoint en format vidéo. Par contre, si vous ne filmez pas uniquement votre support de présentation, installez des extensions comme Loom pour filmer votre écran. Baladez-vous sur votre ordinateur pendant que l’extension capte votre moniteur et vos mouvements de souris. Vous pouvez également activer le micro et commenter vos actions en direct.

  • Vous vous filmez

La vidéo est devenue un média accessible, rapide et ouvert à tous. Il n’existe plus de barrière concernant le matériel ou les prouesses techniques pour proposer, sans rougir, une vidéo à un public. De ce fait, pour vous lancer, inutile d’investir dans une caméra. Votre smartphone suffit largement, surtout si vous faites des plans fixes. Si vous êtes tenté par le selfie stick ou la télécommande, faites-vous plaisir, mais ne vous mettez pas de pression sur la qualité visuelle de votre vidéo. Concentrez-vous surtout sur votre discours, c’est bien plus important.

  • Vous filmez les deux

Si vous vous filmez en même temps que vous filmez votre écran, vous pouvez aussi utiliser Loom qui exploite votre webcam et votre micro pour capter deux éléments en simultané. Ainsi, vous pouvez commenter vos actions face caméra ou comparer votre écran à un objet physique par exemple. Vous voulez faire des vidéos aux contenus très variés ? Testez Explain Everything, un outil en ligne qui possède de nombreuses extensions pour enrichir l’écran de votre vidéo pédagogique. Si vous souhaitez entrecouper la vidéo de votre écran par des séquences de vous (ou de votre environnement), utilisez votre smartphone et consacrez un peu de temps au montage vidéo.

Enrichir sa vidéo

Il suffit de peu pour passer d’une bonne vidéo à une vidéo remarquable. Comment s’y prendre ? En intégrant trois éléments clés, la variété des acteurs, les discours fluide, et la durée adaptée.

Dans le même dessein qu’une citation qui égaye le texte, le témoignage vidéo apporte beaucoup. Vous avez des pairs, des stagiaires ou des experts qui peuvent partager leur expérience ou leur point de vue ? Profitez-en, proposez-leur de s’exprimer en vidéo. Cela donnera du souffle à votre rendu global, offrira un autre ton de voix à vos apprenants et appuiera vos propos. Cette technique demande un peu de préparation, mais les effets (pour la motivation de vos apprenants et pour la valeur interactive de votre vidéo) sont très bénéfiques.

Que vous vous filmiez ou que vous filmiez votre écran, préparez-vous. Rédigez votre script, lisez votre texte à voix haute, apprenez à poser votre voix. S’il est tout naturel de bloquer sur un mot ou de rencontrer, parfois, un problème technique, il est plus dérangeant d’entendre un discours qui s’allonge et qui perd de son sens. À l’image de n’importe quel module, travaillez votre texte et votre langage en amont. Ainsi, vous intégrerez les mots clés et les notions phares aux moments les plus importuns.

La durée conseillée d’une vidéo de formation est d’environ 5 minutes. 5 minutes pour capter l’attention, maintenir un souffle et communiquer les éléments importants. 5 minutes aussi pour ne pas avoir un fichier trop lourd qui mettrait trop de temps à charger et annulerait tous les bénéfices d’une vidéo en ligne.