Le câble sous-marin de Google ultra puissant est arrivé en Vendée – Mission Formation Conseil

Le câble sous-marin de Google ultra puissant est arrivé en Vendée

Les travaux de pose du câble sous-marin de Google ont commencé à Saint-Hilaire-de-Riez, en Vendée, sur la plage de la Parée-Préneau. Le câble Dunant, de Google, est en train d’arriver, 5 kilomètres de câble vont être déroulés durant les 4 à 5 prochains jours. Les travaux de déroulement et d’ensouillement ont été légèrement retardés notamment à cause d’oiseaux qui venaient sur la plage.

Au large, un navire, paré pour l’opération est équipé notamment d’un dérouleur et d’un robot pour enfouir le câble. Sur la plage, on conduit le câble pour qu’il arrive à destination : une station située sous terre, un ancien bunker, qui n’était plus utilisé, et qui a servit pendant la seconde guerre mondiale à abriter le téléphone rouge, une ligne de communication entre les États-Unis et l’Union soviétique.

99 % des flux de l’internet passent pas des câbles sous-marins

Un câble reliant les États-Unis à l’Europe, ce n’était plus arrivé depuis une quinzaine d’années. Ce câble rejoindra ensuite Paris, avant d’être dispatché dans différents data-centers en Europe. « Les câbles sous-marins sont essentiels. Aujourd’hui 99 % des flux de l’Internet intercontinentaux passent par les câbles sous-marins. Sans eux il n’y aurait plus d’internet, » explique Jean-Luc Vuillemin, directeur des réseaux et services internationaux du groupe Orange, qui pilote le projet. « C’est d’autant plus vrai pour la France et l’Europe puisqu’à peu près 80 % du trafic qu’ils génèrent partent aux USA. »

Un film en HD téléchargé en moins d’une seconde

Les types de câbles utilisés sont surpuissant et permettent de télécharger une vidéo de 1Go en 30 microsecondes, soit le téléchargement d’un film en haute définition en moins d’une seconde. Dunant sera le tout premier câble à transporter 12 paires de fibres (contre 6 ou 8 habituellement), une innovation qui lui permettra d’atteindre une vitesse de transmission impressionnante. Avec un besoin de connectivité qui double tous les deux ans, il fallait un nouveau câble sous-marin capable de répondre aux besoins. Dunant devrait normalement garantir des connexions plus performantes aux clients d’Orange et Google.

Pourquoi le choix de Saint-Hilaire-de-Riez ? Orange y dispose de structures existantes, autrefois connues sous le surnom de «station du câble américain». Dès la fin de la pose, les promeneurs pourront à nouveau profiter de la plage, qui sera ré-ouverte. « On ne laissera aucune trace de notre passage ! » assure un technicien d’Orange.