Financement des formations

Il existe de nombreux dispositifs permettant le financement des formations. En fonction de votre statut (salarié, demandeur d’emploi, chef d’entreprise…) Ces solutions pour obtenir un financement de tout ou partie de votre formation. En voici le fonctionnement :

Salariés

  • La formation professionnelle :
Chaque entreprise est assujettie à des cotisations obligatoires au titre de la formation professionnelle. Ces droits sont gérés par divers organismes collecteurs tels que les OPCA, Organismes Paritaires Collecteurs Agréés. CFORPRO travaille en collaboration avec tous les OPCA. Il en résulte, en contrepartie, des droits à la formation pour la personne salariée.
  • Le plan de formation :
Chaque année, l’entreprise met en place un plan de formation. Les salariés peuvent alors se former dans le cadre de ce plan pour adapter leurs compétences au sein de l’entreprise, développer leurs connaissances et évoluer dans leur métier. La formation pourra être décidée avec l’accord du chef d’entreprise.
  •  Le CPF (Compte Personnel de Formation) :
À noter : le DIF disparaît à partir de janvier 2015 et est remplacé par le CPF (Compte Personnel de Formation). Les droits au titre du DIF ne sont cependant pas perdus.

Demandeurs d’emplois

Les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier de financements tels que :
  •  L’AIF (Aide Individuelle à la Formation) :
L’aide individuelle à la formation est un complément financier alloué par le Pôle Emploi pour suivre une formation. Elle vient compléter les aides des OPCA, des conseils régionaux et des conseils généraux. A noter : les heures de CPF peuvent également être mobilisées par le demandeur d’emploi.
  • La POE (Préparation Opérationnelle à l’Emploi) :
Ce dispositif s’applique à toute personne inscrite au Pôle Emploi relevant une offre d’emploi sur laquelle est indiquée « Préparation Opérationnelle à l’Emploi », ou prenant un nouveau poste de type CDD ou CDI. S’il vous manque des compétences, vous pourrez bénéficier d’une formation avec l’accord du futur employeur dans le but d’être opérationnel pour ce nouveau poste.

Chefs d’entreprises – Professions libérales

Prenez contact avec l’organisme qui gère les fonds de formations correspondant à votre secteur d’activité et demander lui un formulaire de financement de formation, ainsi que la procédure à suivre. Les principaux organismes :

• AGEFICE (chefs d’entreprises secteur commerce industries, services) • FIF-PL (professions libérales) • FAF-PM (médecins).

Commerçants

Vous dépendez de l’AGEFICE. Sont concernés, les dirigeants travailleurs non-salariés (TNS) qui relèvent des URSSAF ou du RSI. Gérants majoritaires de SARL, Associé unique d’une EURL, Entrepreneurs individuels, Auto-entrepreneurs ou Travailleurs indépendants.

 Artisans

Les artisans dépendent du FAFCEA (Fond d’assurance formation des chefs d’entreprises artisanales).

 Auto-entrepreneurs

Pour les « Auto-entrepreneurs commerçants » vous dépendez de l’AGEFICE. Vous bénéficiez d’un budget de formation de l’ordre de 1200€ par année civile.

Intermittents du spectacle / Auteurs / Journaliste

Vous dépendez de l’AFDAS. Suivant votre statut, les conditions de financement de votre formation seront différentes (cf. site AFDAS).