Comment évoluer avec son anglais ? – Mission Formation Conseil

Comment évoluer avec son anglais ?

Pour pouvoir développer vos compétences à l’écrit, en compréhension et en production, il est important que vous appreniez d’abord la langue dans sa globalité. En mettant l’accent sur l’aspect oral (parler et comprendre).

Le développement du vocabulaire

Lorsque vous êtes capable de reconnaître un mot à l’écrit comme à l’oral, vous pouvez considérer un mot ou une expression comme maîtrisé ainsi que de le réinvestir dans votre propre discours (écrit ou oral). Dans un premier temps, pour progresser, vous devez donc acquérir du vocabulaire. Le vocabulaire est l’essence même de la langue. C’est le fond, la syntaxe, la grammaire et la conjugaison définissent la forme et l’intention. Un exercice très simple pour apprendre plus de mots est de vous entraîner à dire des choses en anglais, de se poser la question quotidiennement a soit même :  Comment dirais-je cela en anglais ? Si vous n’êtes pas encore très à l’aise par exemple avec la grammaire et la syntaxe de l’anglais, il serait judicieux de commencer par des phrases courtes. Si vous souhaitez exprimer des idées plus complexes, apprenez-vous à décomposer votre propos en segments plus simples que vous pourrez relier par la suite à l’aide de connecteurs.

Dictées et auto-dictées

L’idée serait ici de joindre l’utile à l’agréable en s’entraînant à l’aide de ressources qui nous intéressent et nous motivent. La dictée permet d’établir une connexion entre « ce que j’entends et comment je dois l’écrire ». Elle fait appel à votre compréhension globale, il ne s’agit pas d’une transcription phonétique. Si vous le faites seul, essayez de travailler à l’aide de sources dont vous pourrez vérifier la transcription pour vous corriger. L’autodictée fait davantage appel à votre mémoire. Il s’agit ici de mémoriser un petit texte d’environ 60 à 100 mots et d’être capable de le restituer à l’écrit. Vous devrez alors élaborer une stratégie pour vous rappeler du fond et de la forme. Vous devrez mobiliser de nombreuses compétences avec cet exercice qui renforcera vos capacités à l’écrit. Mémorisation des mots clé / de la syntaxe / des temps / de l’orthographe.

La lecture

Livres, magazines, blogs, journaux, peu importe la source ou le style, lisez un maximum en anglais. Cela vous fera progresser car vous chercherez la traduction des mots et, en devinerez au fur et à mesure. Prenez les sujets avec lesquels vous êtes plus à l’aise et ceux qui vous demandent plus d’efforts. Il est important de tenir compte du niveau de difficulté des sources que vous utilisez. L’idée n’est pas ici de vous décourager en essayant de déchiffrer un texte pas adapté à votre niveau, mais bien de travailler avec des documents en phase avec vos compétences et vos objectifs. Si vous ne comprenez rien à ce que vous lisez ou que vous devez rechercher 4 mots par phrase dans le dictionnaire, vous avez, à l’évidence, affaire à un texte d’un niveau trop élevé. Bien qu’ il s’agisse d’un exercice de compréhension écrite, la lecture doit rester un plaisir !

Opter pour un lexique pratique

Plus vous mettrez de vocabulaire dans votre carnet, plus vous enverrez à votre cerveau le signal qu’il n’a pas besoin de le mémoriser. Il ne s’agit pas ici de créer une annexe du dictionnaire et de vous retrouver avec un carnet de vocabulaire de 2000 termes. Je vous conseille de créer un lexique avec 50 entrées maximum. Lorsque vous avez vos 50 termes, vous ne pouvez plus en ajouter. Vous n’avez d’autre choix que de mémoriser les éléments de votre liste pour pouvoir les rayer et faire de la place pour de nouveaux mots et /ou expressions.

Rien de mieux que la pratique …

Practice makes perfect ! Entraînez-vous régulièrement à écrire et exposez-vous à l’anglais quotidiennement si vous voulez faire des progrès. Une formation en langue anglaise vous intéresse, contactez l’équipe Miforco au 01.84.60.99.88 ou par mail contact@mission-formation.fr