Aide comptable, les entreprises qui recrutent. – Mission Formation Conseil

Aide comptable, les entreprises qui recrutent.

Quelles entreprises recrutent des aides comptables ? Miforco fait le point dans cet article.

Les assistants comptables peuvent exercer leur métier :

  • Au sein d’un cabinet d’expertise-comptable
Ils seront alors placés sous la supervision de comptables, responsables de mission et d’un ou plusieurs expert(s)-comptable(s). Leur mission consistera à tenir la comptabilité d’autres entreprises, qui ont choisi de ne pas le faire elles-mêmes avec des moyens internes.
  • Ou au sein d’une autre entreprise
Les aides comptables fournissent un appui opérationnel au comptable et au chef comptable. Ce dernier est en relation directe et privilégiée avec le directeur administratif et financier (DAF). Ici, ils sont généralement spécialisés dans une branche particulière. La comptabilité de l’entreprise est tenue par des salariés qu’elle emploie elle-même.

Quel est le salaire moyen d’un assistant comptable ?

L’aide comptable qui débute est généralement payé 24 000 euros bruts annuels. Lorsqu’il bénéficie d’une ancienneté dans l’entreprise ou d’expériences antérieures, il peut évoluer jusqu’à 30 000 euros bruts l’année ou éventuellement plus.  A savoir : la rémunération est généralement plus généreuse en entreprise qu’en cabinet d’expertise comptable.
Le salaire d’un assistant comptable dépend de nombreux autres paramètres et notamment de ses diplômes comptables, de ses expériences professionnelles antérieures, de son ancienneté, etc.

Quelles sont les missions d’un assistant comptable ?

Dans une entreprise, l’étendue de la mission confiée à un aide comptable dépend de la taille de la structure. Les plus petites lui confieront les tâches les plus étendues (elles pourront aller de la saisie comptable à la relance des clients, en passant par le suivi des paiements fournisseurs ou encore l’établissement des déclarations de TVA). Les plus grandes feront en sorte qu’il se spécialise dans un domaine (comptabilité clients ou comptabilité fournisseurs par exemple).
Dans un cabinet d’expertise comptable, l’aide comptable est généralement plus polyvalent. En effet, l’étendue de sa mission est généralement définie par le comptable ou le responsable de mission dont il relève. Elle peut se limiter à la saisie des opérations courantes mais il est possible qu’elle aille plus loin : comptabilisation des opérations d’inventaire, établissement d’un projet de comptes annuels, etc. Dans certains cas, il peut même préparer les bulletins de paie et les bordereaux de charges sociales ainsi que la déclaration de résultat (liasse fiscale).

Quelles sont les évolutions de carrière d’un aide comptable ?

Avant toute chose, un aide comptable peut exercer le même métier mais dans une branche différente : il peut passer de l’entreprise au cabinet d’expertise comptable, ou inversement (cette dernière bascule est particulièrement appréciée en entreprise). Lorsqu’il reste dans la même structure, il peut évoluer en interne du fait de son ancienneté, grâce aux formations qu’il aurait suivies ou au moyen de diplômes qu’il aurait obtenus en parallèle de son emploi.
Enfin, il peut reprendre ses études pour viser des postes à responsabilités et notamment le métier de comptable :
  • en s’inscrivant par exemple au diplôme de comptabilité et de gestion – DCG de chef comptable
  • ou encore le métier de directeur administratif et financier en suivant par exemple un diplôme supérieur de comptabilité et de gestion – DSCG (après avoir obtenu son DCG).
  • S’il va jusqu’au bout des études comptables et qu’il obtient le diplôme d’expertise comptable – DEC, il pourra occuper le poste d’expert-comptable et s’installer à son compte.
Conclusion : le métier d’aide comptable, ou assistant comptable, est marqué par l’exécution de tâches de base, qui n’en demeurent pas moins essentielles en comptabilité. La mission confiée dépend de la nature structure dans laquelle ce métier est exercé.