Technicien / technicienne fibre optique/réseaux – Mission Formation Conseil

Technicien / technicienne fibre optique/réseaux

Les liaisons avec ou sans fil des équipements téléphoniques et informatiques. Que la transmission soit opérée par câble, fibre optique, satellite ou voie hertzienne. Trois grands axes d’activité pour ce professionnel : l’installation, la maintenance et le conseil.

Analogique ou numérique

Le réseau téléphonique et le réseau informatique d’une entreprise ont désormais tendance à se confondre. Voix, images et données sont alors traitées par les mêmes équipements. Le technicien doit donc maîtriser toutes les compétences associées à ces deux domaines. Toutefois, selon les cas, on lui demandera de mettre en œuvre des compétences plutôt en analogique ou plutôt en numérique.

Télécoms et/ou réseaux ?

Technicien télécoms, il supervise les équipements qui mettent en relation les différents postes d’une entreprise et établissent la communication avec l’extérieur. Il installe le matériel en l’adaptant aux besoins des utilisateurs et en assure la maintenance.

Technicien réseaux, il effectue la mise en service et la maintenance du réseau informatique. Il prépare les matériels (serveurs, routeurs, switchs…) et les logiciels (intégration du système d’exploitation, logiciel d’administration). Il intègre ensuite les paramètres qui permettent de configurer l’installation (logiciels d’application…).

Méthodique et communicant

Toujours à l’affût des nouveautés, le technicien télécoms et réseaux allie logique et rapidité, curiosité et aptitude à la communication. Savoir écouter, expliquer et convaincre est fondamental pour vulgariser ses connaissances auprès des utilisateurs. Son esprit méthodique et son sens de l’analyse l’aident à détecter les pannes, à changer les éléments défectueux et à réparer les équipements.

Parler le … et l’anglais !

Le technicien télécoms et réseaux doit pouvoir lire des documents en anglais. Il lui faut maîtriser les techniques de transmission ou de commutation (mise en relation des lignes de plusieurs correspondants). C’est un familier des outils et systèmes d’exploitation (Insight, Windows, Unix…), capable de traiter différents langages informatiques. Étant donné la variété des réseaux et les incessantes évolutions technologiques, il a intérêt à savoir s’adapter.

S’adapter à l’employeur

Employé par un installateur, en général une PME, le technicien met indifféremment en place des réseaux téléphoniques ou informatiques. Salarié dans une entreprise utilisatrice ou une société de services, il est plus centré sur la maintenance et l’amélioration des réseaux informatiques. Dans tous les cas, il faut faire preuve de mobilité et d’autonomie. Les maîtres mots : respect des délais et vigilance sur les questions de sécurité (antivirus, sauvegarde…).

Sur le terrain ou depuis le bureau

L’installation du matériel et des logiciels demande de se déplacer chez le client. La maintenance, elle, se fait de plus en plus à distance (on parle de télémaintenance). Derrière son écran, le technicien interroge le système télécoms du client, repère les anomalies et apporte des correctifs. Des permanences doivent parfois être assurées la nuit et le week-end.